comment vaincre la procrastination quand on est adolescent
Productivité et motivation

Comment vaincre la procrastination quand on est étudiant ?

Votre ado ne cesse de remettre les choses au lendemain et fait tout à la dernière minute ? C’est ce qu’on appelle la procrastination !

Devoirs, révisions, demandes et lettres de motivation pour Parcoursup

Il y a plein de choses que le jeune peut reporter au quotidien, mais mauvaise nouvelle : ne pas lutter contre la procrastination entraîne des conséquences…

Alors voici 6 conseils pour aider à votre enfant à vaincre la procrastination 💪

La procrastination, c’est quoi ?

C’est simple : la procrastination est la tendance à toujours tout remettre à plus tard.

Vous avez déjà entendu des phrases comme “je le ferai plus tard” “je verrai ça demain” ou “j’ai encore le temps pour le faire” sortir de la bouche de votre ado ?

Il est sûrement en train de procrastiner 😅

Rassurez-vous, la procrastination touche tout le monde : adultes, adolescents, hommes, femmes…

💡Le saviez-vous ? La journée mondiale de la procrastination a lieu chaque année le 25 mars.

Quelles sont les causes de la procrastination ?

On peut identifier plusieurs causes au fait de procrastiner. Je vous partage ici les 4 plus fréquentes !

L’anxiété ou la peur

Votre enfant est stressé ? Anxieux ? Il a peur de l’échec ?

Ces angoisses peuvent l’inciter à procrastiner

En effet, plus il pense à cette tâche qu’il doit réaliser et qui le stresse, plus il va en avoir peur et avoir tendance à la repousser encore et encore.

Des objectifs peu (ou mal) définis

Lorsqu’un objectif est vague et peu défini, l’adolescent est souvent tenté de remettre au lendemain sa mise en action, car il ne sait pas vraiment où il doit aller et ce qu’il doit faire.

Ainsi, le fait de bien définir ses objectifs permet à votre enfant de mieux prioriser ses tâches. Fini la sensation de se sentir dépassé par tout ce qu’il y a à faire 😉

Une tendance à être perfectionniste

Un adolescent très exigeant avec lui-même aura également tendance à procrastiner.

Pourquoi ?

Parce qu’il a peur : 

  • que son travail ne soit pas à la hauteur, 
  • d’être jugé, 
  • de décevoir les autres.

Il risque donc de repousser les tâches prioritaires pour éviter d’être insatisfait du travail qu’il fournit.

Le manque de motivation

Comment réussir à se mettre au travail sur une tâche bien spécifique si on est complètement démotivé ?

C’est sûrement la question que se pose votre enfant qui lutte contre la procrastination ! 

Le manque de motivation est d’autant plus présent si la tâche est rebutante et / ou ennuyante.

Et effectivement, sans un minimum de volonté et de détermination, difficile de passer à l’action…

💡À savoir ! Dans son livre Solving the procrastination Puzzle, le professeur en psychologie Dr Timothy Pychyl présente 6 attributs qui favorisent la procrastination d’une tâche : 

  • l’ennui,
  • la frustration,
  • la difficulté,
  • le manque de clarté,
  • le manque de sens personnel,
  • l’absence de récompense ou de reconnaissance.

Et plus une tâche cumule d’attributs, plus le jeune aura envie de procrastiner !

procrastination devant netflix

Les conséquences de la procrastination

Sur le moment, votre ado qui procrastine va ressentir du soulagement, voire de la satisfaction, car il repousse une tâche qu’il n’a pas envie de réaliser. C’est ce qu’on appelle la gratification instantanée.

Cependant, à long-terme, ne pas lutter contre la procrastination entraîne des conséquences importantes. 

Procrastiner génère du stress

Tout d’abord, il faut savoir que procrastiner régulièrement génère du stress.

En effet, le fait de reporter une tâche au lendemain crée une charge mentale dans l’esprit de votre enfant.

Plus il procrastine, plus les tâches à faire et sa charge mentale s’accumulent, ce qui fait également grandir son stress et ses préoccupations

Il entre alors dans un cercle vicieux.

un cercle vicieux se traduit souvent par la procrastination puis une augmentation de la charge mentale et pour finir le stress

Une qualité de travail moindre

Forcément, s’il attend le dernier moment, l’étudiant dispose de moins de temps pour faire les choses correctement.

Par conséquent, pour gagner du temps, il emprunte parfois des raccourcis ou bâcle tout simplement son travail.

La qualité n’est donc plus au rendez-vous, ce qui peut entraîner une baisse des résultats scolaires

L’apparition d’émotions négatives

Toujours repousser au lendemain sans jamais vaincre la procrastination peut être la cause de l’apparition d’émotions négatives : 

  • culpabilité, 
  • regret, 
  • impatience, 
  • colère…

Émotions qui ne sont évidemment pas optimales pour le développement du jeune et de son estime de soi.

Vous l’avez compris : procrastiner est naturel, mais n’est pas forcément une bonne chose sur le long-terme, car ce comportement entraîne des conséquences néfastes sur le quotidien des adolescents.

Mais alors, concrètement, comment vaincre la procrastination et booster sa productivité ?

Je vous donne justement 6 astuces ci-dessous 😁

6 conseils pour vaincre la procrastination et arrêter de tout faire à la dernière minute

Tout ce qu’il vous faut pour aider votre ado à dire bye-bye à la procrastination est ici !

1. Bien s’organiser

Votre enfant se sent dépassé par le travail qu’il a à faire ? Ses devoirs ou révisions lui paraissent insurmontables ?

Il rencontre peut-être des problèmes d’organisation pour travailler efficacement.

Besoin d’aide supplémentaire ? Le coaching en organisation scolaire est une de mes thématiques de prédilection ! 

Réservez maintenant votre appel découverte (gratuit et sans engagement) pour me parler de votre enfant et de ses problématiques 🙂

2. Se fixer des objectifs et des deadlines pour arrêter de procrastiner

Ce deuxième conseil est dans la continuité du premier, qui concernait l’organisation.

Si votre ado a tendance à procrastiner, c’est sûrement que ses objectifs sont encore trop flous et que ses priorités ne sont pas assez précises.

Sans une bonne organisation, il peut avoir du mal à découper ses tâches en objectifs et sous-objectifs réalisables et motivants.

De même, ne pas se fixer de deadlines est une erreur que font beaucoup de jeunes. Ils ont l’impression d’avoir beaucoup de temps devant eux et se retrouvent à tout faire au dernier moment

En se fixant des deadlines à court-terme et en priorisant ses tâches, un étudiant peut réussir à vaincre la procrastination plus facilement 😊

3. Commencer par le plus dur 

Vous l’avez peut-être remarqué, mais les tâches que repousse le plus souvent votre enfant sont les tâches qui lui paraissent les plus difficiles.

Pour remédier à ça, il existe une technique bien particulière : avaler le crapaud ! 

Vous vous demandez sûrement ce que vient faire ici cette histoire de batracien 😂

Je vous explique.

Avaler le crapaud signifie commencer par la tâche la plus dure pour s’en débarrasser et ainsi être certain qu’on ne va pas procrastiner… 

Je vous conseille d’ailleurs de faire découvrir à votre ado le livre Avalez le crapaud pour étudiants: 22 techniques pour arrêter de procrastiner et exceller dans ses études de Brian Tracy. Une vraie pépite !

4. Comment vaincre la procrastination avec les rituels ?

Les rituels sont des atouts importants pour vaincre la procrastination : ils consistent à effectuer régulièrement les mêmes actions dans le même ordre.

Non seulement, ils rassurent le jeune, mais ils peuvent aussi lui éviter de repousser ce qu’il doit faire.

Grâce au rituel, l’adolescent sait ce qu’il a à faire, comment et dans quel ordre le faire. Et ce, même s’il n’en a pas forcément envie ! 

Les rituels l’aident à fluidifier sa mise en action. Il ne procrastine plus et réalise les tâches à faire en temps et en heure.

5. Éviter les distractions pour arrêter de procrastiner

C’est évident : un adolescent préférera souvent scroller sur TikTok ou discuter avec ses amis sur Snapchat plutôt que de se mettre au travail ! 

Pour vaincre la procrastination, essayez de prévoir avec lui des temps loin des écrans pour qu’il soit plus efficace et plus concentré.

Et si votre enfant travaille sur ordinateur (où la tentation d’ouvrir un nouvel onglet qui n’a rien à voir avec le travail peut être grande), proposez-lui d’installer ensemble une application qui bloque l’accès à certains sites web sur une période donnée.

Une de ces applications les plus connues est l’extension StayFocusd, que vous pouvez installer directement sur votre navigateur Google Chrome.

6. Se récompenser et (enfin) vaincre la procrastination !

Pour garder la motivation sur le long-terme et vaincre la procrastination, rien de tel que la mise en place d’un système de récompenses 🙂

Je n’encourage pas forcément les étudiants à se récompenser à chaque exercice réalisé, mais ils peuvent lister les d’activités qu’ils aimeraient faire et, lorsqu’ils ont atteint un de leurs objectifs, se récompenser en s’accordant une de ces activités de loisir.

Une phrase type pour mettre en place les récompenses : “je ferai [activité de plaisir] uniquement lorsque j’aurai fini [activité que l’ado procrastine]”.

Ces récompenses sont des moments pendant lesquels l’étudiant peut souffler, mais aussi se sentir fier de lui : c’est parfait pour booster la confiance en soi !

Pour résumer les 6 stratégies qui peuvent aider votre ado à vaincre la procrastination, je vous conseille de l’encourager à : 

  • bien s’organiser, 
  • se fixer des objectifs précis et des deadlines à court-terme, 
  • toujours commencer par la tâche la plus difficile, 
  • mettre en place des rituels, 
  • éviter les distractions, 
  • se récompenser !
etoile palette coaching

Avez-vous constaté des tendances à la procrastination chez votre ado ? Comment l’aidez-vous à y remédier au quotidien ?

Dites-le-moi en commentaires 🙂

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire